• Bilan Birmanie

    Date : 18 février au 12 mars 2016

    Itinéraire :

    Nous sommes entrés en Birmanie par la frontière de Mae Sot. Nous avons emprunté l’ancienne route jusqu’à Kawkreik, puis la route principale jusqu’à Hpa-An puis jusqu’à Moulmein.

    Nous avons pris un train de Moulmein à Yangoon puis de Yangoon au Lac Inlé.

    Nous avons roulé du lac Inlé à Bagan puis jusqu’à Tamuu en passant par Pale, Gangaw et Kalaymyo.

    Etat des routes :

    Les routes étaient asphaltées mais pas de qualité terrible : Nous roulions bien moins vite qu’en Thailande. La qualité de la route s’est nettement améliorée après Kalaymyo sur la « Myanmar India Friendship Highway »

    Nombre de kilomètres à vélo : 1 340km pour 8 930 mètres de dénivelé positif

    Hébergement :

    • Nb de nuits en auberge de jeunesse / hôtel : 10
    • Nb de nuits en bivouac : 11
    • Nb de nuits dans le train : 2

    Argent dépensé:

    24 jours à 2 :

    493 00 MMK soit 10 287 MMK/jour/pers

    Equivalent à 360€ soit 7,6€/jour/pers

    Tarifs indicatifs :

    • Chambre double en hostel – environ 15$
    • Riz sauté – entre 1500 MMK
    • Plat complet avec du poulet (nord du pays) – 2000 MMK
    • Coca Cola 50cl – 500 MMK
    • Bière (grand format) – 2000 MMK

    Conditions Météo : Très chaud. En s’approchant de la frontière Indienne, les soirée étaient plus fraiches

    En bref :

    Beaucoup de monde nous avait parlé de ce pays et nous étions pressé de savoir ce qui avait tant marqué les autres voyageurs. Nous y avons eu pleins de sentiments différents : joie, peur, colère, tristesse… Nous avons aimé ce pays pour sa culture, très différente de celle d’Asie du sud-Est et pour ses habitants, très accueillants. Nous n’avons pas trouvé les paysages extraordinaires (en cette période de l’année) mais avons été contents de voyager à vélo pour pouvoir sortir des sentiers battus et éviter les prix d’exorbitants destinés aux touristes étrangers.

    Les + :

    • Le site de Bagan
    • Le lac Inle
    • L’accueil de la population

    Les – :

    • Les paysages, trop sec pendant la période où nous y étions
    • La mauvaise qualité de certaines routes et des pentes vraiment très raides
    • Le prix des hôtels, très cher par rapport à la qualité proposée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *