Visas et passage des frontières

CHINE

(entrée le 02/11/2015)

Visa

Nous avons fait nos demandes de visa chinois depuis la France.

Les documents à fournir sont : billets d’avion aller-retour, réservation d’hotel (nous avions fait des réservations pour les 4 premiers jours sur booking), assurance (avec la carte visa premier), attestation de revenu (nos 3 derniers bulletins de salaire).

Nous avons récupéré nos visas d’un mois 6 jours ouvrés après le dépôt de la demande et cela nous a couté 100 € chacun.

Passage de la frontière à Irkeshtam

Nous sommes arrivés à 9 h à la frontière et avons dépassés une longue file de camions. La sortie du Kirghizisthan a été rapide, avec quelques contrôles.

Côté chinois ce n’est pas la même histoire : On a donné nos passeports à un militaire, on a passé nos bagages dans un scanner puis on a attendu. Un taxi est arrivé pour nous permettre de faire les 140 km de nomansland. Il nous a dit avoir nos passeports (ce qui n’était pas vrai). On a payé 100 CNY chacun et 50 CNY pour chaque vélo. Le chauffeur est allé récupérer nos passeports à l’intérieur, et les a gardé pendant tout le trajet.

Arrivés à Ulugqat, on a attendu dans un parking 30 min environ, puis le portail s’est ouvert. On a déchargé les vélos du taxi et on est rentré dans un bâtiment immense. Le chauffeur nous a rendu nos passeports. On a passé 3 guichés et un scanner pour nos sacs.

On est sorti de là vers 16h !

Extension du visa :

Nous avons fait l’extension du visa à Emeishan.

Au Teddy bear hotel, il y a une pancarte pour faire l’extension du visa avec un numéro de tel. La réceptionniste a appelé pour nous.

Nous sommes allés à la police le lundi matin avec la photocopie de la page principale de nos passeports, de nos visas et une photo d’identité. Nous avons rempli une feuille avec notre itinéraire (bidon) une feuille avec notre état civil… Ils nous ont pris en photo 2 fois, ont pris notre empreinte digitale et nous ont dit de repasser le lendemain à 14h.

Mardi à 14h, on nous a collé l’extension sur notre passeport. Cela a pris 5 min.

Note : Nous avons rencontré des français qui avaient réussi à avoir un visa de 2 mois lors de leur demande en France :Ils avaient tres bien détaillé leur itinéraire en montrant qu’il ne leur été pas possible de tout faire en un mois

VIETNAM

(entrée le 16/12/2015)

Pas besoin de visa si l’on reste 15 jours dans le pays.

Le passage à la frontière de Lao Cai est rapide et sans difficultés.

LAOS

(Entrée le 27/12/2015)

Visa fait à la frontière (Cau Tréo) en 5 minutes. Il faut fournir une photo et 33 dollars (2 dollars de plus car c’était le week-end).

Le passage à la frontière est rapide et sans difficultés.

CAMBODGE

(Entrée le 14/01/2016)

Visa fait en 5 minutes à la frontière avec le Cambodge (Veun Kham). Il faut fournir une photo et 35 dollars.

La cabane pour faire les visas est sur la droite derrière un poste de contrôle qui vous demandera de passer d’abord à la quarantaine. C’est 1 dollar et ce n’est pas obligatoire, vous pouvez aller directement faire le visa.

THAILANDE

(Entrée le 23/01/2016)

Pas besoin de visa pour un séjour de 30 jours

La frontière terrestre de Poipet est très fréquentée, on a eu une longue attente avant de pouvoir passer.

BIRMANIE

Visa

Nous avons fait notre visa à Bangkok. Il faut se rendre à l’ambassade le matin (elle ouvre à 9h du lundi au vendredi) avec 2 photos. Sur place il y a un questionnaire à remplir. Il faut prendre un ticket et attendre son tour.

On peut récupérer son passeport avec le visa l’après-midi même (environ 1450 baths), le lendemain (environ 1350 baths) ou le surlendemain (environ 840 baths).

Frontière

Le passage à la frontière de Mae Sot a été rapide du côté Thaïlandais (se rendre au guichet numéro 9). Du côté Birman, il y a nouveau court questionnaire à remplir avec l’état civil, l’adresse au Myanmar. On nous a posé quelques questions, scanné notre passeport et pris une photo. C’était assez rapide.

INDE

Visa

Nous avons fait notre visa à l’ambassade indienne à Yangoon.

Le service pour déposer les visas est ouvert de 9h30 à 11h, mais pour les visas touristes cela ne commence qu’à 10h. On vous conseille de venir avant 10h car on a entendu qu’ils ne prenaient les dossiers que de 8 visas touristes par jour.

Il faut au préalable remplir le questionnaire sur le site

Il faut imprimer le questionnaire et joindre une photo de taille 2inchesx2inches. Il est possible de faire cette photo dans un des commerces autour de l’ambassade.

Il faut avoir le montant exact du visa en dollars (les billets doivent être en bon état). Lorsque nous l’avons fait, le prix était de 42 $ par personne. Sur place il faut remplir un document avec les numéros des billets que vous donnez.

Il faut également une photocopie de votre passeport et de votre visa birman.

Aucun autre document nous a été demandé.

Une personne est chargée de vérifier les documents et peut poser quelques questions, puis vous déposez vos passeport au guichet. Nous avons déposé notre demande un mardi matin et on nous a dit de revenir chercher nos passeports le vendredi à 15h.

Le vendredi on nous a pris nos empreintes digitales et on nous a rendus nos passeports. Cela a pris 20 minutes environ.

Frontière

Pour passer la frontière terrestre entre la Birmanie et l’Inde au niveau de Tamu, il faut une lettre de permission. Cette lettre est faite par une agence auprès du ministère. Il faut une vingtaine de jour pour la faire. Nous avons contacté l’agence exotic myanmar avant notre entrée en Birmanie : Ils ont pu faire la demande une fois qu’on leur a eu envoyé un scan de la page principale de nos passeports et la date exacte de notre passage en Inde. Une fois à Yangoon nous sommes allé dans leur locaux pour régler les 80$ par personne (et pour reculer la date de 2 jours).

Arrivés au seul hotel de Tamu accessible aux étrangers, le réceptionniste avait nos lettres de permission. Le lendemain matin il nous a accompagné à la frontière pour donner la lettre au service de l’immigration.

Nous avons rencontré des personnes qui sont passés par une autre agence « Bagan princess » et qui ont payé 50 $. La différence et que personne ne les a accompagné à la frontière et qu’ils ont dû imprimer eux-mêmes la lettre de permission qu’ils avaient reçu par email quelques jours avant.

Nous avons rencontré une personne qui a passé la frontière 2 jours avant la date qu’elle avait annoncé à l’agence, et cela n’a pas eu l’air de poser de problèmes.

Le service de l’immigration du coté Birman ouvre à 9h30. Du côté indien, si on passe avant midi (heure birmane) ou le week-end , il faut passer à différents endroits dans Moreh : un lieu pour l’immigration puis un autre pour les douanes. Sinon, tout se fait au même endroit dans un bâtiment situé au niveau de la frontière.

NEPAL

(Entrée le 01/04/2016)

Nous sommes entrées au Nepal par la frontière de Kakarvitta.

Pour sortir d’Inde, il a fallut fournir la photocopie du passeport et du visa. Il y a une petite guérite qui permet de les faire à très bas prix.

Du coté népalais, nous avons fait notre visa en entrant dans le pays sans aucune difficulté. Il faut avoir des dollars sur soi pour le payer (40 dollars pour le visa 30 jours).

 

 **********************************************************************************************************

KENYA

(entrée le 24/05/2016)

Nous avons fait notre visa Kenya (et l’avons payé) par internet car nous croyons que c’était la seule manière de le faire. Mais en arrivant à l’aéroport de Nairobi, on a vu des personnes le faire sur place.

TANZANIE

(entrée le 06/06/2015)

Nous avons fait notre visa Tanzanien à la frontière de Namanga. Comme nous venions du Kenya, ils ont vérifié que nous étions vaccinés contre la fièvre jaune.

MALAWI                            

(entrée le 26/07/2016)

Depuis peu, il faut un visa pour entrer au Malawi et celui-ci coute 75$.

Nous avons fait les démarches à la frontière de Songwe. Pas de difficultés particulières.

ZAMBIE

(entrée le 09/08/2016)

Nous avons fait notre visa zambien à la frontière de Chipata sans difficultés particulières.

NAMIBIE

(entrée le 14/08/2016)

En entrant en Namibie par la frontière de Katima, les autorités ont vérifié que nous étions porteur d’un justificatif pour le vaccin de la fièvre jaune et nous ont pris la température à distance pour vérifier que nous n’avions pas ébola.

Pas besoin de visa… ni de sortir son porte monnaie !

AFRIQUE DU SUD

(entrée le 30/08/2016)

Nous sommes entrés par la frontière de Vioolsdrift : pas besoin de visa pour un séjour jusqu’à 3 mois, et donc pas besoin de payer.